Articles

article de la sélection

Être petit ou se faire petit.

Je trouve cela dommage et dommageable la tendance qu’a le dogme de la chrétienté à assimiler la valorisation du soi personnel à de la non-humilité ou de la non-sobriété. Je trouve cela dommage et dommageable la tendance qu’ont certaines personnes, « chrétiens » ou non à assimiler la valorisation du soi personnel à de la non-humilité ou de la non-sobriété. C’est ainsi qu’au temps de la grande noirceur – et encore aujourd’hui – on avait et on continue à apprendre de façon subtile aux gens à ne pas s’aimer, à ne pas se considérer, à se négliger au profit de l’autre, fabriquant des enfants, des hommes et des femmes qui s’effacent pour laisser briller les autres. Lorsque je parle de valorisation du soi personnel je ne parle pas d’égocentrisme, d’orgueil ou de narcissisme. Je parle de cette force, de cette aptitude à pouvoir se dire en toute circonstance : Ce n’est pas parfait ce que je fais, mais c’est ok quand je ne nuis à personne ! Le geste parfait n’existe pas en ce bas monde… Ou bien, Je ne…

L’ouverture d’esprit.

Une amie m’a confiée un jour que son conjoint l’avait taxé de « pas ouverte d’esprit » parce qu’elle s’était refusée de s’adonner à un jeu lubrique. En fait, son époux voulait organiser une orgie à quatre, et les deux autres du quarté n’étaient que le frère et la belle sœur du conjoint. Parce que dans sa culture et son éducation cette pratique n’est pas de mise, une femme se fait traiter de « Pas ouverte d’esprit » par son mari ! Quand on parle de malhonnêteté et d’individu très mal intentionné, il n’y a pas qualificatifs plus adéquats pour traiter ce genre de personne…
Le monde, de par les progrès de la technologie, les moyens de communication, internet et autres médias, devient de plus en plus un petit village, et des personnes qui, avant habitaient aux antipodes de la terre, différentes par leurs us et coutumes, autant par leurs races, sont obligés de se rencontrer. Avec ce clash de culture, l’ouverture d’esprit devient l’incontournable outil pour cohabiter dans la paix et la sécuri…

L’amour sauvera le monde

On dit que l’amour peut sauver le monde, que tous les hommes sont frères…  Et toutes ces convictions sont bien ancrées en nous par instinct naturel ou par phénomène d’entrainement social, mais chaque jour nos agissements démontrent le « creux » de nos slogans… L’amour est un sentiment complexe qui se prête à bien de situations. S’il est vrai que l’amour peut sauver le monde, il s’agit d’identifier l’élément de ce sentiment qui serait adéquat pour cette grande entreprise, et pour ce faire il faut retourner dans l’enfance, là où tout commence, le moment où nous sommes plongés dans le moule de l’amour… Dans pas mal de cultures et de civilisations l’amour s’exprime presque toujours de la même façon. En fait, tout vient de l’homme primitif. Pour prouver son amour à ses enfants ou à sa conjointe, il devait prendre soin d’eux ; aller à une chasse dangereuse, rapporter du gibier au risque de sa vie pour subvenir aux besoins de ses ouailles, ou prendre les dispositions nécessaires afin de les pr…

Peuple au cou raide

Les bergers de Christ peinent à ramener les brebis à l’étable, et pour cause, les méthodes utilisées ne sont pas adéquates. Les temps changent, le monde évolue, la scène, qui jadis était Israël, avec l’autorisation de Dieu et Jésus, s’est déplacée par toute la terre habitée (Matthieu 28 :19). Les temps changent, le monde évolue, mais est-ce à dire que la Bible et le Message de Dieu sont obsolètes ? Non ! La Bible et le message de Dieu n’ont jamais été plus utiles au monde qu’en ces temps difficiles ; ce message parle de justice, d’égalité, de paix, d’amour, de félicité, de vie éternelle, et bien d’autres belles choses, toutes ces choses dont le monde a tant besoin ces temps-ci, mais pourquoi les gardiens de la paix et de l’espoir peinent-ils à rassurer les habitants de la terre ? Pourquoi les lumières du monde n’arrivent-elles pas à éclairer le globe et l’univers ?
Je vois bien des bergers qui au jour du Maître, lorsque celui-ci viendra dans sa magnificence demander des comptes à ses s…